Logo Ysé foncé
Logo Ysé foncé

Produits dans mon panier

Votre panier est vide, découvrez nos collections

Nos favoris

Panier Jour de marché Milan
Une pièce Rêve d'horizon
95,00€
Panier mirabelle
Panier Mirabelle
95,00€
Robe chemise Promenade d'été violet
Robe chemise Promenade d'été
105,00€
Bloomer Les craquantes rayures
Bloomer Les craquantes
15,00€
La passionnée pois blanc
Bloomer La passionnée
25,00€
Bloomer Les craquantes brique
Bloomer Les craquantes
15,00€
Bloomer Les craquantes
15,00€

Inspirations érotiques et sexuelles

« Quand j’étais jeune, les contenus auxquels j’avais accès pour trouver de l’inspiration dans ma vie amoureuse et sexuelle étaient tous porteurs d’injonctions sur la façon dont il fallait que je me comporte en tant que femme dans le script de séduction amoureux et hétéro : les magazines féminins d’une part, et les films pornographiques d’autre part. Dans les magazines féminins, ce qu’on me proposait c’était des contenus qui m’expliquaient comment être désirable, comment être un bon coup (…). J’ai toujours trouvé cela prodigieusement ennuyant : je trouve qu’on se sent beaucoup plus vivante à être désirante plutôt que se plier à un fantasme de l’autre. Et quand j’allais sur des sites porno, je tombais sur des contenus créés par des hommes et pour des hommes, et là je trouvais cela plutôt décourageant, car je me retrouvais confrontée à des corps qui correspondaient tous à une norme qui était assez loin du mien, et des capacités sexuelles qui étaient très éloignées des miennes, et cela générait complexes et anxiété de performances, plutôt que stimulation et inspiration. »

Dans cet article Olympe de G. nous dévoile ses sources d'inspirations pour faire vivre le désir : des contenus libérateurs qui nous permettent de nous affranchir des injonctions.

Olympe de G

© Alexander Bee

Olympe de G.

Olympe de G. est réalisatrice de porno alternatif audio et vidéo. En 2016 et 2017, elle a réalisé quatre court-métrages sexuellement explicites pour Erika Lust, récompensés dans des festivals internationaux. Depuis 2017, elle explore aussi le potentiel érotique du sonore, en créant des expériences de porno audio immersives, des séries audio de fiction érotique, ou des podcasts de masturbation guidée tels que Voxxx et Coxxx. En 2019, elle a réalisé son premier long-métrage, Une dernière fois, avec Brigitte Lahaie dans le rôle principal. Ce tournage s’est voulu exemplaire sur l’encadrement du consentement sexuel des performers de porno, avec notamment la présence d’une coordinatrice d’intimité tout au long du tournage.

Photo © Alexander Bee

Toutes ses recommandations en vidéo sur notre compte Instagram