Logo Ysé foncé
Logo Ysé foncé

Produits dans mon panier

Votre panier est vide, découvrez nos collections

Nos favoris

corbeille geste tendre bleu marine
Corbeille Geste tendre
60,00€
Body battement de cils noir
Body Battement de cils
75,00€
ensemble danse en douceur noir
Triangle Danse en douceur
60,00€
pull tao bleu marine
Pull Nid de plume Tao
105,00€
kimono caressante nuit imprimés capucine
Kimono Caressante nuit
90,00€
ensemble geste tendre bleu marine
Shorty Geste tendre
35,00€
gilet palma groseille
Gilet Nid de plume Palma
115,00€
culotte danse en douceur noir
Culotte Danse en douceur
35,00€
body jacinthe noir
Body Rêve d'artiste Jacinthe
75,00€
triangle chassé croisé vert sapin
Triangle Chassé-croisé
50,00€
ensemble chassé croisé noir
Triangle Chassé-croisé
50,00€
ensemble dernier soir groseille
Corbeille Dernier soir
60,00€
culotte dernier soir noir
Culotte Dernier soir
35,00€
Intimité Géraldine Dormoy

Géraldine Dormoy

Lors de cette nouvelle rencontre, Géraldine nous parle de sa quête de la minceur, des méfaits du sucre, de la maladie qui cherche à nous parler et de l’écriture qui nous guérit.

Géraldine a fait le choix d’écrire et de parler.

Elle a été dix ans journaliste Art de Vivre à l’Express et s’est fait connaître avant par son blog Café Mode.

En novembre 2017, lors d’une mammographie a priori « banale » elle apprend son cancer du sein.

Elle publie quelques mois plus tard son récit sur le site de l’Express et récemment son livre appelé Un Cancer pas si grave dans lequel elle retrace la façon dont elle a vécu la maladie, dont elle en a guéri, et comment elle en est sortie beaucoup plus à l’écoute de son corps.

Des confidences émouvantes.

Reprendre
00:00

« À aucun moment de la maladie je ne me suis sentie moins femme. »

Intimité Géraldine
Intimité Géraldine
Intimité Géraldine
Intimité Géraldine

“Je ne trouvais pas normal de m’accepter que en étant mince. J’ai longtemps lutté pour changer mon regard sur moi-même”.

Intimité Géraldine Dormoy
Intimité Géraldine Dormoy

“Ce que les autres pensent de mon corps je m’en fiche. C’est avant tout pour moi.”

Intimité Géraldine Dormoy

"Je me revois enlever ma prothèse et me rendre compte qu’en fait tout le monde s’en fout."

Les autres portraits
Intimité Ysé Nami
Intimité Ysé Leslye
Intimité Ysé Claire
Initmité Ysé 7 femmes